Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Aérospatiale


Sommaire

Généralités

Historique

Les premières tentatives connues pour faire voler un appareil plus lourd que l'air remontent à la civilisation chinoise dont les cerf-volants et fusées d'artifices serviront de modèle pendant deux millénaires.

Les frères Joseph et Étienne de Montgolfier, ouvriront l'ère des aérostats en 1783 avec leur invention (qui porte leur nom, la montgolfière) permettant enfin à l'homme de s'élever dans les airs.

L'aéronautique prit réellement son essor quand on arriva à faire voler un homme dans un engin plus lourd que l'air (par opposition à la montgolfière, plus légère que l'air). Cet exploit est disputé entre le petit bond de Clément Ader le 9 octobre 1890 et le vol plané des frères Wright à Kitty Hawk le 17 décembre 1903.

C'est toutefois à Pau, en France, que vont s'ouvrir les premières écoles de pilotage au monde, avec, dès 1909, celles des frères Wright et de Louis Blériot. Les trente années qui suivent voient le développement spectaculaire de l'aéronautique civile et militaire, franchissant des distances de plus en plus grandes et transportant toujours plus de fret et de passagers.

L'après Seconde Guerre mondiale sera marquée par l'apparition des moteurs à réaction, et par le défi de traverser le mur du son : exploit qui sera réalisé par Chuck Yeager le 14 octobre 1947 à bord de son avion-fusée X1. Il faudra attendre 1969 pour que Concorde ouvre la voie des transports supersoniques civils.

Pour les fusées, il y a eu peu d'avancées jusqu'à la fin du XIXe siècle où elles serviront d'armes incendiaires durant les grandes guerres de cette époque ; les fusées du britannique William Congreve lors des guerres napoléoniennes à partir du 8 octobre 1806 ; enfin, la guerre de Sécession avec les fusées stabilisées par des ailettes de l'anglais William Hale.

Il faudra attendre la fin du XIXe siècle pour que Constantin Tsiolkowski (1857-1935) publie les théories du vol spatial ouvrant ainsi l'ère de l'astronautique.

Trois pays participeront au début du XXe siècle à développer les techniques nécessaires à l'épopée de la conquête de l'espace ; le professeur américain Robert Goddard qui réussit le premier vol d'une fusée à propergol liquide à Auburn (Massachusetts) le 16 mars 1926, l'équipe russe de Valentin Glouchko (Glushko en russe) dont les moteurs équiperont les modèles GIRD et contribueront aux succès de Sergueï Korolev, et enfin, le groupe allemand Verein für Raumschiffahrt ou VfR (Association pour les Voyages dans l'Espace) sous l'impulsion de Johannes Winkler.

Le VfR fut la pépinière d'où sortiront les célébres Hermann Oberth (conseiller technique pour la fusée du film 'La femme sur la Lune' de Fritz Lang), Eugen Sänger (inventeur du bombardier antipodal précurseur de la navette spatiale), et enfin de Wernher von Braun (18 ans à l'époque, en 1930) qui avec l'appui de l'armée créa le terrible V2, puis à la libération, sa fusée Saturn V donnera aux USA le succès du programme Apollo le 21 juillet 1969.

Les techniques

Les appareils et les engins

Plus légers que l'air

Plus lourds que l'air

Hors atmosphère

Le secteur industriel et commercial

Constructeurs aéronautiques

Le transport aérien

Le secteur spatial

Le secteur militaire

Voir aussi



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia