Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Arménie


Hayastani Hanrapetut'yun
Image:Armenia_flag_medium.png Image:Armenia-coa.bmp
(Détails) (Agrandissement)
Devise nationale :
Langue officielle arménien
Capitale Erevan
Président Robert Kotcharian
Premier ministre Andranik Markarian
Superficie
 - Totale
 - % eau
Classé 138e


29 800 km²
4,7%

Population


 - Totale (Année)
 - Densité

Classé 128e


3 326 448 habitants
112 hab./km²

Indépendance
 - Date
de l'URSS
23 septembre 1991
Monnaie Dram (AMD)
Fuseau horaire UTC +5
Hymne national Mer Hayrenik
Domaine Internet .AM
Indicatif téléphonique 374


L' Arménie est un pays du Caucase ; sa capitale est Erevan, la langue officielle est l'arménien et la monnaie est le dram.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de l'Arménie

L'Arménie historique n'a pas tout à fait les mêmes frontières que la République d'Arménie actuelle. Historiquement, la région d'Armérnie s'étendait sur 300000 km² aux confins du Caucase, de la Turquie et de la Perse. On ne peut parler de peuple arménien qu'à partir du VII siècle avant JC. C'est à cette époque que la région fut investie par un peuple indo-européen qui se mêla à la population locale. A partir de cette époque, l'histoire de l'Arménie est très chaotique. La région passera en effet par des périodes d'indépendance et de soumission. Ce fut d'abord les mèdes, les perses et les séleucides qui dominèrent l'Arménie puis l'empire Romain de Dioclétien qui envahit l'Arménie en 285, apportant ainsi le christianisme. Puis l'Arménie fut de nouveau envahie par les Arabes cette fois puis fut l'objet de luttes entre l'Empire turc et l'Empire perse. À partir du XIV siècle, l'Arménie est sous domination turque.

Les guerres reprennent en 1827, avec, cette fois, la Russie qui a des vues sur le Nord de l'Arménie. À la fin du XIX siècle, l'Arménie est donc partagée entre la Russie et la Turquie.C'est à cette époque que la Turquie se livre aux premiers massacres d'Arméniens (1894-1896) qui firent 150000 morts. Ce massacrent se meuvent en 1915 en un véritable génocide qui tua 1 500 000 arméniens et entraîna un exode de la population en France (le chanteur Charles Aznavour est, par exemple, d'origine arménienne). Ou aux Etats-Unis. Il est important de noter que le gouvernement turc conteste l'existence de ce génocide. L'Arménie accède à une brève indépendance entre 1918 et 1920 avant d'être incluse au sein de l'URSS, d'abord avec le statut de République Socialiste Soviétique puis, à partir de 1936, avec celui de République Fédérée. L'Arménie accède à l'indépendance le 21 septembre 1991.

Cependant, les troubles ne sont pas terminés dans la région. L'éclatement de l'URSS a dessiné des frontières qui créent des tensions entre arméniens et azéris. L'Azerbaïdjan est coupée en deux par l'Arménie et l'Arménie revendique la région du Haut-Karabagh, située en Azerbaïdjan et peuplée essentiellemnt d'arméniens (des troubles éclatent dès 1988). L'Arménie a même occupé, en 1993 une partie de l'ouest de l'Azerbaïdjan. Cette occupation entraîna le déplacement de population des deux camps. Aujourd'hui, après un cessez le feu en 1994, cette question n'est toujours pas réglée.

Politique

Article détaillé : Politique de l'Arménie

D'un point de vue politique, l'Arménie dispose d'un régime semi-présidentiel avec à sa tête Robert Kotcharian (nationaliste), élu en 1998, réélu en 2003. Le premier président arménien esr Levon Ter Petrossian, également un nationaliste qui a pris les rênes du pays en 1991. En 1998, Levon Ter Petrossian, affaibli dans son pays après avoir souhaité négocier le statut du Haut-Karabagh, démisionne et est remplacé par Robert Kotcharian, le dirigeant actuel.

L'Arménie est la république caucasienne la moins favorisée. Elle est petite, montagneuse, enclavée, sans richesses naturelles et son agriculture est pauvre. De plus, chrétienne, elle a des relations souvent difficiles avec son voisinage majoritairement musulman.

Géographie

carte de l'Arménie (The World Fact Book)

Article détaillé : Géographie de l'Arménie

L'Arménie est consituées de plateaux et de chaînes de montagnes très élevées. 90% du territoir est situé à plus de 1000 mètres d'altitude et le point culminant est le mont Aragat et ses 4090 mètres. Le paysage arménien se caractérise également par ses lacs, notamment le lac Sévan un grand lac salé de 1400 km² situé à 60 km à l'est d'Erevan la capitale. Il est important de noter que l'Arménie est située au cœur d'une zone très sismique. Le dernier grand tremblement de terre ayant fait, en 1998, 30000 morts. Le climat est continental, la végétation est rare et encore limitée par la déforestation.



Provinces

Les 11 marzer (« provinces ») d'Arménie

Article détaillé : Provinces de l'Arménie

L'Arménie est divisée en onze provinces (marzer, singulier - marz) :

1- Aragatsotn
2- Ararat
3- Armavir
4- Geghark'unik'
5- Kotayk'
6- Lorri
7- Shirak
8- Syunik'
9- Tavush
10- Vayots' Dzor
11- Erevan


Économie

Article détaillé : Économie de l'Arménie

Il a fallu, pour les arméniens, tout reconstruire après la chutte de l'URSS. Comme toutes les autres républiques de la CEI, le passage à l'économie de marché ne s'est pas fait sans mal. Les entreprises ont été privatisées et un grand effort a été fait autour de l'agriculture en privatisant les existantes et en en créeant de nouvelles afin d'améliorer l'indépendance alimentaire du pays. Cependant, l'économie a eu du mal à décoller durant les années 90 (seulement 3,3% de croissance en 1997). Désormais, la situation semble s'améliorer puisque le PIB a cru de 9,9% en 2003. L'activité industrielle peut espérer s'appuyer sur quelques ressources minières (cuir et aluminium) ou sur l'or. Le pays ne possède pas de ressources pétrolière même si des prospections sont menées. L'essentiel des industries est concentré à Erevan, la capitale (construction mécanique, caoutchouc). D'un point de vue énergétique, l'Arménie a longtemps été dépendante de ses voisins et a souffert de pénuries (la Turquie et l'Azerbaïdjan n'étaient pas prêts à lui vendre de l'énergie). Les arméniens ont donc pris la décision de redémarrer la centrale nucléraire de Metsamor, endommagée en 1988 par le tremblement de terre, afin de pallier à ce déficit énergétique. L'économie est handicapée par la pauvreté des moyens de communications.

Équipements

L'Arménie est très handicapée par son manque d'infrastructures. Le pays ne compte que 800 km de voies ferrées, le plus souvent en mauvais état. Les routes, quant à elle, sont difficilement praticables dans les montagnes. Les télécommunications souffrent également d'un manque de développement, d'innovation et ne sont pas étendues à l'ensemble de la population. Le pays ne compte que 16 radios et 3 télévisions.

Démographie

Article détaillé : Démographie de l'Arménie

Peu peuplée, l'Arménie jouit du soutien d'une très importante diaspora arménienne à travers le monde : dans la fédération de Russie (1,5 million), au Canada et aux États-Unis (1,2 million), en Afrique (900 000), en Syrie et au Liban (900 000), dans l'union européenne (700 000) et en Amérique latine (200 000).

L'Arménie a toujours été très russophile car ils considèrent ce grand pays frère dans la religion orthodoxe comme leur meilleur allié devant la forte pression des populations et des états musulmans.

Culture

Article détaillé : Culture de l'Arménie

On se doit de noter la grande richesse de la culture arménienne qui a su surmonter les difficultés de l'histoire. Ainsi, l'Arménie s'est constituée un patrimoine architectural fait de monastères, églises et chapelles grâce à l'implantation de la religion chrétienne. L'art s'est également développé à travers les céramiques ou les enluminures que dessinaient les moines. La littérature n'est pas en reste et s'est développée au XIX siècle (Raffi, Toumanian, Demirdjian), aussi bien à l'intérieur du pays qu'en dehors, grâce à la diaspora arménienne.


Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
21 septembre Jour du référendum Fête nationale (jour de l'indépendance en 1991)


Religions

L'Arménie est une « poussière de chrétienté » aux frontières du monde musulman. C'est la plus ancienne Église chrétienne jamais fondée. Mais même humiliée, persécutée, martyrisée par l'histoire, l'Arménie est riche de sa foi et persiste à maintenir, envers et contre tout, un parc d'églises et de monastères au cœur du Caucase.

Liens externes

Bibliographie

Samuel A. Weems, ARMENIA - Secrets of a christian terrorist state


Les 45 États membres du Conseil de l'Europe

Albanie · Allemagne* · Andorre · Arménie · Autriche* · Azerbaïdjan · Belgique* · Bosnie-Herzégovine · Bulgarie · Chypre* · Croatie · Danemark* · Espagne* · Estonie* · Finlande* · France* · Géorgie · Grèce* · Hongrie* · Irlande* · Islande · Italie* · Lettonie* · Liechtenstein · Lituanie* · Luxembourg* · Macédoine · Malte* · Moldavie · Norvège · Pays-Bas* · Pologne* · Portugal* · Roumanie · Royaume-Uni* · Russie · Saint-Marin · Serbie-et-Monténégro · Slovénie* · Slovaquie* · Suède* · Suisse · République tchèque* · Turquie · Ukraine

* membre de l'Union européenne

Voir aussi : Géographie - Liste des pays du monde - Europe



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia