Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Eugène-François Vidocq


Cet article fait doublon avec Eugène-françois Vidocq. Il a été demandé de les fusionner sur la page prévue à cet effet.

Merci de n'y apporter aucune modification tant que cette fusion n'aura pas été effectuée et que ce message n'aura pas disparu.

Eugène-François Vidocq, aventurier français, né le 24 juillet 1775 à Arras, mort le 11 mai 1857 à Paris.

Fils de boulanger, François Vidocq commet divers larcins au cours de son enfance, puis, à l'âge de 16 ans, s'engage dans l'armée révolutionnaire. Il se bat alors à Valmy et à Jemmapes puis déserte l'armée. Il en est renvoyé en 1793. Il poursuit alors une vie aventureuse de voleur et d'escroc entre Paris et le nord de la France ; arrêté et emprisonné, il s'évade de nombreuses fois. En 1806 il propose ses services d'indicateur à la police de Paris. En 1811 le préfet le place à la tête de la Sûreté, un service de police dont les membres sont d'anciens condamnés et dont le rôle est d'infiltrer le milieu. En 1827 Vidocq démissionne de ses fonctions de chef de la Sûreté.En 1828 il publie des Mémoires qui connurent un grand succès, et qui inspirèrent notamment à Honoré de Balzac son personnage de Vautrin. En 1833 Il fonde le Bureau de renseignements pour le commerce, la première agence de détective privée, qui fournit aux commerçants, moyennant finance, des services de renseignement et de surveillance. Âgé de 82 ans, François Vidocq meurt à Paris le 11 mai 1857.

Haut en couleurs, le personnage de Vidocq a été porté plusieurs fois à l'écran :

Bibliographie



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia