Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Guillaume III d'Angleterre


Guillaume III, Prince d'Orange (14 novembre 1650 - 8 mars, 1702), aussi connu comme le roi Guillaume III d'Angleterre, Guillaume II d'Écosse et d'Irlande.

Image manquante
William_iii_england.JPG
Image:william_iii_england.JPG


King William III
Sommaire

Enfance

Né à La Haye (Pays-Bas), huit jours après le décès de son père des suites de la variole. Sa mère, Marie Stuart était la fille ainée de Charles Ier d'Angleterre qui fut aussi une victime de la variole en 1660.

Troisième guerre anglo-hollandaise

Le 28 juin 1672, il fut nommé au poste de stathouder des Pays-Bas et capitaine général des forces s'opposant à l'invasion de la France dans le cadre de la troisième guerre anglo-hollandaise. Il réussit à obtenir la paix en 1678. Il s'efforça de susciter une alliance anti-française, la ligue d'Augsbourg. Il se trouve que l'évènement le plus important pour parvenir à ce but eu lieu l'année précédente.

Après la fin du Commonwealth d'Angleterre (puritaine) le roi restauré Charles II avait arrangé le mariage de Mary, la fille de son jeune frère le duc d'York à son cousin Guillaume en 1677. Quand Charles II décéda sans enfant la couronne passa au duc, désormais Jacques II. Il était notoire que Jacques était catholique et sa femme en était certainement une. L'anti-papisme était à un zénith et les membres des religions dissidentes (les diverses églises protestantes y compris les presbytériens, les indépendants (de nos jours baptistes, et les quakers, étaient parmi ceux qui se rebellaient contre une conversion éventuelle au catholicisme. Cependant Jacques II était toléré en raison du protestantisme de son héritière Marie et de son époux.

Coup d'État en douceur

La crise survint quand le quadragénaire Jacques eu un fils James Francis Edward Stuart -- repoussant Marie dans la ligne de succession et menaçant d'installer une dynastie catholique en Angleterre. Une conspiration puissante de notables, les sept immortels, invita Guillaume et Marie à déposer Jacques. Le parlement commença à prendre des mesures pour lever une force militaire. La guerre avait éclaté entre la ligue d'Augsbourg et la France, et pour ajouter l'Angleterre de son côté le couple débarqua à Brixham dans le Devon le 5 novembre 1688 et réussit à capturer Jacques dans le Kent. Ce coup sans effusion de sang, largement célébré comme à la limite du miraculeux par rapport au passé violent de la guerre civile et la guerre des deux roses fut surnommé la révolution glorieuse. Jacques II, son épouse et leur fils allèrent en France.

Co-Règne

L'intention du Parlement est de donner le trône à Marie seule, mais elle déclina l'offre. Elle est non seulement nerveuse à l'idée de gouverner seule, mais Guillaume est inquiet sur son statut. Le 13 février 1689, leur règne en commun de facto est rendu officiel, et Guillaume devient Guillaume III d'Angleterre alors que Marie est Marie II. En échange pour cela la déclaration des droits fut passée ainsi que l'acte d’accord de 1701. L'effet de ces deux mesures fut de rendre au Parlement le pouvoir suprême en Angleterre (et bientôt le Royaume-Uni) et de faire du protestantisme un facteur plus important que le lien du sang pour la transmission du trône. Guillaume et Marie furent couronnés le 11 avril 1689.

En pratique lors de la première partie de leur règne Marie agit comme une administratrice et Guillaume comme commandant d’opérations. Leurs trois enfants, nés dans les premières années de leur union, avant leur accession au trône, sont tous morts à la naissance. Pendant leur règne et celui d'Anne la présence de Jacques II sur le continent jetta des doutes et unit les dissidents. Jacques II tenta d'exploiter ce mécontentement comme le feront ses descendants : son fils Jacques Édouard Stuart, ultérieurement connu comme le vieux prétendant et son fils, Charles Édouard Stuart, comme le jeune prétendant ou « Bonnie Prince Charlie ». En 1690, Guillaume commanda à la bataille de la Boyne qui fit cesser la rébellion irlandaise de Jacques II et le maintint hors des Îles britanniques. Plus tard Guillaume guerroya contre les Français en Flandre, nommant des Hollandais pour commander l'armée et la marine britannique au déplaisir des officiers. Il fit aussi venir des troupes des Pays-Bas pour garder Londres.

Guillaume eut plusieurs favoris mâles y compris un bailli de Rotterdam bailiff Van Zuylen van Nijveld. Il attribua des titres de noblesse anglaise à deux de ces amants supposés qui le servaient loyalement comme courtiers : Hans Willem Bentinck, qui devint comte de Portland, et Arnold Joost van Keppel comte d'Albemarle.

Paix de Rijswijk

Marie mourut de la variole en 1694 et Guillaume continua son règne. En 1697 il obtint la fin de la guerre dans des conditions favorables avec la paix de Rijswijk. À cette époque il devint impopulaire progressivement. Comme ses intérêts restaient avec son pays de naissance, il n'avait aucun scrupule à utiliser les ressources britanniques pour la favoriser.

Mort et succession

En 1702 il mourut des complications résultant d'une chute de cheval.

Suivant les lois passées lors de son règne les trônes du Royaume-Uni furent transmis à la sœur de Marie. Les Pays-Bas sont sous le contrôle de Jean Guillaume Friso et cette liaison si proche entre les deux pays cessa.

Résultat

Le résultat principal fut la limitation de la France quand elle était en position d'imposer sa volonté à une grande partie de l'Europe et l'alliance qu'il avait créé continua à restreindre les ambitions françaises.

L'autre facteur important fut d'ordre juridique et religieux surtout en Irlande où l'opposition entre les communautés reste encore très vive notamment dans la partie nord.

Liens externes

Preceded by:
[[Jacques Ier d’Angleterre/
Jacques VII d’Ecosse]]

Liste des monarques britanniques

Succeeded by:
Anne



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia