Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Guillaume Le Gentil

Guillaume Joseph Hyacinthe Jean-Baptiste Le Gentil de la Galaisière (12 septembre 1725 à Coutances - 22 octobre 1792) fut un astronome.

Il prévoyait d'entrer dans les ordres mais devint astronome. Il découvrit ce qui est de nos jours connu comme les objets de Messier M32, M36 et M38, ainsi que la nébulosité dans M8, et il fut le premier à cataloguer la nébuleuse sombre dans la constellation du Cygne quelquefois connue comme Le Gentil 3. Cependant il est surtout célèbre actuellement pour le sort infortuné qui tomba sur lui quand il était en place pour observer le transit de Vénus en 1761 à Pondichéry, un comptoir français en Inde.

Il partit de Paris en mars 1760 et atteignit l'île de France (Maurice) en juillet. Mais ayant appris que la guerre avait éclaté entre la France et le Royaume Uni et qu'il était devenu dangereux d'essayer d'atteindre Pondichéry il décida d'aller ailleurs; une frégate avait pour destination la côte de Coromandel en Inde il la prit en mars 1761. Quand ils étaient presque au port il apprirent que la Grande Bretagne avait occupé Pondichéry aussi la frégate retourna à l'île de France. Le 6 juin, le jour du transit, vint, et le ciel était clair, mais il ne put prendre des observations astronomiques avec le vaisseau tanguant. Il avait été aux antipodes et il n'y aurait pas de transit avant huit années, aussi il décida de rester dans l'hémisphère sud (les transits de Vénus survienne par paires de huit ans qui sont séparées d'une autre par plus d'un siècle).

Après avoir passé quelque temps à cartographier la côte est de Madagascar, il décida d'enregistrer le transit de 1769 depuis Manille. En bute à l'hostilité des autorités espagnoles il partit pour Pondichéry qui venait d'être rendue à la France par le traité de paix de 1763, où il arriva en mars 1768. Il construisit un petit observatoire et attendit patiement. Enfin le jour du 3 juin 1769 arriva mais alors que les matins précédents avaient été parfait celui là fut couvert et Le Gentil ne vit rien. Pendant un moment il était fou mais après un moment il reprit des forces pour retourner en France.

Ce voyage fut d'abord retardé par la maladie puis son bateau fut pris dans une tempête et le débarqua à l'île Bourbon (la Réunion), où il attendit un navire espagnol pour retourner chez lui. Il arriva finalement en octobre 1771, seulement pour trouver qu'il avait été déclaré légalement mort, remplacé à l'académie royale des sciences, sa femme remariée et tous ses biens distribués à ses héritiers. Il dut faire des longs procès pour les récupérer mais l'intervention du roi lui obtint un siège à l'académie, il se remaria et vécu apparement heureux pour encore 21 années.

Il écrivit Voyage dans les mers de l'Inde, fait par ordre du Roi, à l'occasion du passage de Vénus, sur le disque du Soleil, le 6 juin 1761 & le 3 du même mois 1769 par M. Le Gentil, de l'académie royale des sciences. Imprimé par ordre de sa Majesté, deux volumes, Paris 1779 et 1781.



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia