Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Guillaume Ier de Normandie

Guillaume Ier dit Longue Épée, fils naturel de Rollon et de Poppa de Bayeux est le deuxième « duc » de Normandie. Il est probablement né à Rouen vers 905 et meurt assassiné le 17 décembre 942 après une entrevue avec Arnould, comte de Flandre.

Il fut associé au pouvoir au plus tard en 927. La Bretagne traversant une période d'anarchie, il ne tarde pas à annexer au futur duché de Normandie la péninsule du Cotentin et l'Avranchin, que le roi de France, Raoul, lui offit en 933, alors qu'il ne la possédait plus depuis 868 (Traité de Compiègne). Certaines monnaies furent alors frappées où il porte le titre de « duc des Bretons ».

En 930, il épouse more danico, Sprota, dont il aura Richard son successeur.

Vers 930, il tente d'imposer son autorité aux Bretons du Cotentin et du Bessin. Ces derniers sont vaincus en 931 et Guillaume rend hommage au roi Raoul pour « la terre des Bretons située sur le rivage de la mer », c'est-à-dire le Cotentin qui avait été cédé aux Bretons en 868, que Guillaume vient de conquérir.

En 934, il se trouve confronté à une révolte de Normands dénonçant la francisation de la Normandie.

En 936 le soutien normand se révèle décisif pour rétablir sur le trône de France le carolingien Louis IV d'Outremer.

De 936 à 939, Alain dit Barbe-Torte appuyé par le roi de Wessex, Athelstan - puis plus tard par Hugues II, comte du Maine, parvient au cours d'une campagne marquée par la bataille de Trans à libérer la Bretagne.

Dans les années 935-940 il épouse chrétiennement Leugarde, fille d'Herbert, comte de Vermandois. Ils n'auront pas d'enfant. D'une concubine, Eperlenc, il eut Raoul, comte d'Ivry

En 940, il prend le parti des princes francs Hugues le Grand et Herbert II de Vermandois et les assiste aux sièges de Reims et de Laon, jusqu'à l'obtenton d'un accord avec le roi.

Herluin II, comte de Ponthieu, ayant été vaincu dans une guerre privée contre Herbert II de Vermandois, allié à Arnoul Ier, comte de Flandre et d'Artois en appelle à Guillaume Longue Épée. Ayant récupéré son bien, Herluin rend hommage de fidélité à la Normandie pour le Ponthieu.

Ses prises de position lui aliénèrent les principaux princes francs qui, à l'instigation d'Arnoul Ier de Flandre, lui tendirent une embuscade: une entrevue sous prétexte d'un accord à Picquigny, sur une île de la Somme. La conférence à lieu le 18 décembre 942, mais aussitôt l'accord signé, il est assassiné, par Baudouin, fils du comte de Cambrai.

Son tombeau se trouve en la cathédrale de Rouen.



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia