Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Photographie

image:Icone_photo.jpg
Cet article fait partie de
la série Photographie
Photographes

A - B - C - D - E - F
G - H - I - J - K - L
M - N - O - P - Q - R
S - T - U - V - W - X
Y - Z

Voir aussi

Techniques
Pratique
La prise de vue
L'argentique
Le numérique
Index


La photographie est à la fois un ensemble de techniques visant à l'enregistrement d'images, et une branche des arts graphiques utilisant ces techniques comme moyen.

Sommaire

La photographie, une technique

Depuis son invention il y a près de 170 ans, la photographie a su tirer partie de toutes les innovations techniques dans les domaines de l'optique, de la chimie, de la mécanique, de l'électronique et de l'informatique.

Invention

Les trois phénomènes nécessaires à l'obtention d'images photographiques étaient pour certains connus depuis longtemps. Depuis Aristote, on savait mettre la réalité en boîte : il suffit de percer un trou (sténopé) dans une chambre noire (camera obscura) pour voir apparaître une image inversée dans le fond blanc de la boîte. D'autre part, les alchimistes savaient que la lumière noircissait le chlorure d'argent. De son côté John Herschel en 1819 décrit les propriétés de l'hyposulfite de sodium qui deviendra le fixateur. Joseph Nicéphore Niepce, un petit physicien de province, associe ces trois procédés pour fixer des images (de qualité moyenne) sur des plaques d'halogénure d'argent (1829), la première photographie représente une aile de la propriété Niepce à Saint-Loup-de-Varennes (Saône-et-Loire). Nicéphore meurt en 1833 et Jacques Mandé Daguerre promeut son invention auprès de l'Académie des sciences. Pourtant, la date officielle de l'invention de la photographie est 1839, date à laquelle Daguerre présente son « invention », le daguerréotype, qui est en fait une simple amélioration de celle de Niepce. L'État français l'acquiert contre une rente viagère, puis en fait « don au monde ».

Grâce au Daguerréotype on obtient des images après « seulement » une demi-heure de pose (lorsque le ciel est parfaitement dégagé). Cette lenteur pose quelques problèmes : les rues de Paris, même à une heure d'affluence apparaissent totalement vides. Mais qu'importe, la photographie était inventée !

Évolution

Par la suite, la photographie évolue très vite. En effet le résultat des recherches étant acquis par l'État français, chacun peut l'améliorer.

Les progrès suivent trois directions :

Invention du négatif

William Henry Fox Talbot (1800-1877) mène des recherches parallèles a celles de Niepce et Daguerre à partir de 1833. En 1840, il invente la « calotypie », procédé négatif-positif qui permet la diffusion multiple des images.

Suivent d’autres recherches, qui petit à petit permettent d’améliorer la qualité des images, la sensibilité des surfaces sensibles, et de simplifier la procédure de prise de vue : 1847 « procédé à l’albumine » (Abel Niepce de Saint-Victor, cousin de Nicéphore), 1850 « procédé au collodion humide » et 1851 « ambrotypie » (Frederick Scott Archer), 1852 « ferrotypie » (Adolphe-Alexandre Martin).

Félix Tournachon plus connu sous le nom de Nadar en fait une utilisation commerciale.

Une étape importante fut ensuite le premier procédé véritablement pratique de photographie en couleurs, l’« autochrome », inventé par les Frères Lumière en 1903 et commercialisé à partir de 1907.

Les premiers clichés (Noir et Blanc ou autochromes) étaient réalisés sur des plaques de verre, relativement encombrantes, lourdes et fragiles. En 1884, George Eastman met au point les surfaces sensibles souples, et le film en celluloïd, permettant de stocker plusieurs images dans le magasin de l’appareil photographique, supplante la plaque de verre. La diminution de la taille des appareils facilite la pratique de la prise de vues en (presque) tous lieux et toutes circonstances.

Vers 1948, le docteur Edwin Land met au point le premier appareil à développement instantané, le Polaroïd, et en 1962 il adapte ce procédé à la couleur.

Entre les années 1935 et 1970 la plupart des aventuriers utilisaient la camera 8 mm Paillard-Bolex H16.

Photographe.
Agrandir
Photographe.

Les usages de la photographie

Dès son invention, l'usage de la photographie est intimement lié à l'évolution de sa technique. Elle est ainsi devenue le premier art réellement populaire.

Une technique objective

La photographie inaugure une nouvelle ère dans la représentation : on est à présent capable d'avoir une représentation du réel « objective ». C'est-à-dire que l'homme ne représente plus le réel tel qu'il le voit et tel qu'il le peut mais c'est le réel qui impressionne, « seul », le support. Ainsi la photographie trouve rapidement son usage dans le reportage, dans l'anthropométrie, inventée par Alphonse Bertillon. On a l'ambition de réaliser un inventaire du monde.

Influence sur la peinture

Jusqu'à l'usage de la photographie, c'est la peinture qui avait pour rôle la représentation de la réalité. Les peintres étaient tiraillés entre le besoin d'une représentation fidèle à la réalité et le désir d'embellir leurs tableaux pour les rendre plus attrayants. Avec l'arrivée de la photo, la peinture a pu se libérer de son rôle de témoin de la réalité et devenir un moyen d'expression artistique.

Un art populaire

La photographie a aussi inauguré une époque où presque tout le monde pouvait disposer de son portrait ou de représentations d'objets ou de lieux qui restaient jusque-là réservés à une élite économique, quand il fallait demander à un peintre de réaliser une image. Cela s'est traduit dans un premier temps par certaines photographies qui s'approchaient beaucoup du portrait peint le plus classique.

Mais la réalisation de la photographie s'est également rapidement diffusée. Et aujourd'hui, presque tout le monde a facilement accès à la capacité de « prendre une photo ». La représentation du monde en a été transformée et les sociologues ne manquent pas d'étudier les pratiques et les résultats de cette photographie populaire (pensons seulement aux touristes japonais l'appareil photographique toujours en bandoulière ou à nos boites à chaussures pleines de vieilles photographies de famille).

Cet environnement très favorable permet ainsi de parler d’art populaire par la possibilité ainsi offerte au plus grand public de posséder les formes de cet art et d'en produire les artefacts.

Le sixième art

La photographie est un moyen technique et mécanique de reproduire des moments, des objets ou des gens en représentation graphique. Mais la photographie est aussi un moyen d'expression plus ou moins abstrait, portant la signature de son auteur et dont l'objectivité est équivalente à n'importe quelle œuvre artistique. Longtemps enfermée dans l'imitation de la peinture (picturalisme, marines, portraits...), la photographie a trouvé sa propre voie artistique avec l'apparition du surréalisme.

Les grands photographes

Pour retrouver des listes de photographes, vous pouvez vous reporter au bandeau latéral en haut à droite de cet article.

Voir aussi

Photographie aérienne

Liens externes



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia