Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Rock

Le rock'n'roll est un genre musical qui mixe le blues noir, et le rythm'n'blues en premier lieu, avec une culture blanche marquée par la Country music notamment. Le rock devient par la suite une véritable philosophie avec sa cohorte culturelle, du cinéma aux bandes dessinées en passant par la mode vestimentaire. Le rock dépasse très largement le cadre purement musical, et tout, ou presque, peut être rock!


Sommaire

Historique

Le rock est un enfant du blues, le rythme ternaire de celui-ci étant remplacé par un rythme binaire et le tempo est devenu plus soutenu. Il convient ici de distinguer rythm'n'blues et rock, même si la tâche apparait délicate de la fin années 1940 à 1954. Citons ici Fats Domino qui fait déjà du rock sans le savoir en 1948.

En 1951, le disc jockey Alan Freed anime une émission appelée, Moondog's Rock And Roll Party. C'est la première diffusion du rock'n'roll à une large audience. C'est ce DJ radio qui trouve son nom au Rock'n'Roll en reprenant une expression que l'on retrouve depuis les années 1940 dans certaines chansons de rythm and blues et qui signifie en argot faire l'amour. Alan Freed est le premier DJ blanc a soutenir avec force des artistes noirs jouant la "musique du diable". La bonne société américaine en fera son ennemi numéro 1 et aura d'ailleurs sa peau en 1959.

Elvis Presley et Bill Halley sont deux précurseurs chez les chanteurs blancs. Le King Elvis collectionnera très rapidement les succès, mais c'est Bill Halley et ses Comets qui lancent vraiment l'affaire avec le titre Rock around the clock. Ce premier tube de l'histoire du rock qui figure au générique du film Graine de violence est un remix d'un titre déjà enregistré trois ans plus tôt sur un tempo nettement plus country. Bill Halley était en effet un chanteur de country patenté. Buddy Holly, Jerry Lee Lewis, Eddy Cochran et autres Gene Vincent s'engouffrent dans la brêche. Les musiciens noirs restent très actif avec Chuck Berry tout particulièrement.

Le rock'n'roll provoque un mouvement de rejet de la bonne société américaine qui croit avoir triomphé de la bête en 1959. On annonce alors la mort du rock et il est vrai qu'aux USA, les chanteurs sont désormais très propres sur eux.

La réplique ne vient pas d'Amérique mais d'Angleterre. Les Beatles, les Rolling Stones et autres The Who imposent définitivement au niveau mondial un genre musical qui devient emblématique de la seconde moitié du XXe siècle. Le rock se ramifie alors presque à l'infini en explorant des niches apparement improbable. Le jazz-rock, pour ne citer que lui, nait de cette recherche entamée dès les années 1960.

Le rock de la fin des années 1960 se politise et le flower power est l'expression pacifique du rock planant qui caractérise le passage entre l'album Sergent Pepper des Beatles (1967) et les premiers riffs punk de 1975. Le mouvement punk qui prend racine en France et en Angleterre dès le milieu des années 1970 explose en 1976-1977 avec les fameux Sex Pistols et autres Clash en tête d'affiche. Le mouvement punk est clairement en réaction face au rock des années 1970 qui n'autorise les enregistrements que pour des virtuoses. Le premier message des punk est là : la musique apparient à tout le monde, même si la technique n'est pas absoluement maitrisée. Les punks ouvrent les portes des studios d'enregistrement à d'innombrables groupes, de Police à U2.

Les Etats-Unis avaient résisté plus de dix-huit mois à la beatlemania, ils tiendront bon pendant plus de vingt ans face à la vague punk. En effet, il faut attendre 1988 et le mouvement grunge de la côte ouest (Nirvana) pour percevoir un écho punk dans la musique américaine. On pourrait estimé ce mouvement comme d'arrière garde, mais il cicatrise efficacement les plaies d'un rock divisé depuis plus de dix ans en deux camps : classic et modern.

Danse Rock'n'Roll

Le Rock des années 1950 s'accompagnait d'une danse, ou plutôt de divers danses. La plus connue se danse en couple. Contrairement à la valse par exemple, elle n'est pas symétrique puisque les pas du cavalier sont bien différents de ceux de la cavalière. Il en existe deux variantes bien différentes : le rock « à quatre temps » et le rock « à six temps ».

Les deux versions sont composées de passes plus ou moins complexes. Celles-ci sont indénombrables et chaque danseur connaît un nombre de passes plus ou moins important selon son niveau. C'est le cavalier qui guide la danse et décide des passes à réaliser.

Il existe également des danses rock en solo, généralement du fait de garçons.

Rock à quatre temps

Le rock à quatre temps regroupe deux principaux courants : Le rock Lillois, ou Versaillais, et le quatre temps structuré.

Pour le rock Lillois, ou Versaillais, les temps sont uniquement marqués par les mouvements de bras ; les pas n'ont pas d'importance. En raison de sa grande simplicité, ce rock est très répandu, notamment dans les soirées des grandes écoles. Il ne permet cependant une véritable évolution car l'absence de règles de déplacement lui confère un aspect très statique, et le marquage des temps par les bras un aspect très saccadé.

Le quatre temps structuré a apporté une nouvelle dimension au rock quatre temps. Il a pour ambition d'allier les points forts du quatre temps Lillois et du rock à six temps. Le quatre temps structuré intègre un pas de base, composé de quatre appuis correspondant à quatre temps musicaux. Il intègre également le concept de ligne de danse, cher aux danseurs de rock à six temps. Ayant cependant un pas de base beaucoup plus simple que le rock à six temps, le quatre temps structuré est plus accessible. Il respecte également bien mieux la structure musicale de la musique rock.

Le rock à quatre temps, quel qu'il soit, peut être facilement dansé sur n'importe quelle musique rythmée. Il a aussi l'avantage de pouvoir être dansé avec des personnes n'ayant pas suivi de cours, contrairement au rock à six temps.

Sa vitesse d'apprentissage est apparemment plus rapide que le rock à six temps mais ce n'est en fait qu'une illusion. La progression en rock six temps est linéaire et progressive. La progression en rock quatre temps se fait par pallier. C'est-à-dire qu'un danseur débutant de quatre temps arrivera plus rapidement à danser un rock qu'un danseur débutant de rock à six temps mais tous les deux ne deviendront de bons danseurs qu'après de longues années de pratique.

Rock à six temps

Les temps sont marqués par des pas précis. Si les pas ne sont pas respectés, il est impossible de rester synchrone avec son partenaire. Cela en fait une danse bien plus difficile que le rock à quatre temps mais aussi plus élégante.

Le terme « six temps » est un peu ambigu puisque que cette danse correspond à huit pas. En effet, les pas se comptent ainsi : « un, deux, trois et quatre, cinq et six ». Chaque mot (y compris les deux « et ») correspondent à un pas. Cela dit, ceux-ci sont fait plus rapidement et ces huit pas correspondent bel et bien à six temps sur la musique.

Il n'est possible de réellement le danser que sur une véritable musique rock.

Célèbres groupes et chanteurs de rock

Genres dérivés

(voir aussi Section rock de l'article genre musical)

Le rock par pays


Voir : Groupes de musique




This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia