Page d'accueil rinnovamento.it en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Simón Bolívar


Simón Bolívar Palacios
Agrandir
Simón Bolívar Palacios

Simón Bolívar est né le 24 juillet 1783 à Caracas au Venezuela, et il est mort le 17 décembre 1830 à Santa Marta en Colombie.

Il fut un général et homme politique sud-américain, patriote, chef des guerres d'indépendance des colonies espagnoles d'Amérique du sud dès 1813.

Sa brillante campagne militaire lui valut le surnom de « El Libertador » (le Libérateur), mais les Espagnols le contraignirent à l'exil. De retour en 1817, il s'empara en 1819 de la Nouvelle-Grenade, la Colombie actuelle, et en 1821 du Venezuela. La Colombie et le Venezuela formèrent la Fédération de Grande Colombie à laquelle se joignit l'Équateur en 1822.

Avec son lieutenant, le général Antonio José de Sucre, il libéra la Bolivie et le Pérou.

Cependant il fut impuissant à unifier les anciennes colonies espagnoles d'Amérique latine, sa vision politique était trop en avance sur son temps, et il fut accusé de vouloir tout dominer. Il se retira définitivement en 1830.

Pour lui rendre hommage, on donna le nom de Bolivie à un pays d'Amérique du Sud. La monnaie de la Bolivie est le Boliviano et celle du Vénézuela, le Bolivar.



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia